Le Tarot de Marseille

Le tarot de Marseille

Vous tout connaître du tarot de Marseille et pour apprendre à l’utiliser correctement, je vous invite à suivre les différents liens ci-dessous. Mélanger le tarot ou les cartes (selon le support que vous déciderez d’utiliser), choisir un tirage, vous trouverez tous les outils dont vous aurez besoin pour appréhender ce support.

Pour comprendre les cartes en elle-même, je vous incite à cliquer sur les cartes ci-dessous.

Je vous souhaite une excellente découverte et lecture.

Apprendre à tirer les cartes

Méthodes de tirage

1 le Bateleur 2 la Papesse 3 Impératrice 4 Empereur 5 Pape 6 Amoureux 7 Chariot 8 Justice 9 Hermite 10 Roue de Fortune 11 Force 12 Pendu 13 Arcane sans Nom 14 Tempérance 15 Diable 16 Maison Dieu 17 Etoile 17 Lune 19 Soleil 20 Jugement 21 Monde 22 Mat

Les différentes méthodes de tirage -Cartomancie | Tarologie-

Il existe de nombreux tirages utilisés en cartomancie ou en tarologie. Certains sont assez simples et permettent d’avoir une réponse rapide, d’autres sont plus complexes et répondent à une vraie ‘science’ de l’interprétation. Je vais vous présenter plusieurs possibilités.

Commençons par l’incontournable :

LE TIRAGE EN CROIX

La première carte, elle se place sur le côté gauche. Elle représente la situation présente, l’état d’esprit du consultant au moment du tirage, son bagage psychologique ou émotionnel et ses acquis. C’est donc plus ou moins le moment présent…

La seconde carte se met à l’opposé donc sur le côté droit. Elle est en relation avec le monde extérieur, les autres, nos collaborateurs, nos supérieurs, notre entourage, nos proches, notre partenaire. C’est un peu notre état amoureux ou notre façon de percevoir les autres, voire d’être perçu. Parfois certains voient en elle, les renseignements sur les éléments qui peuvent contrarier la situation que l’on vit.

La troisième carte se place en haut au-dessus des deux premières. Elle représente nos désirs, nos pensées, nos rêves, nos envies, nos besoins. Dans certains cas, c’est aussi l’image de notre avenir. Certains cartomanciens voient en elle, les moyens dont nous disposons pour atteindre notre but.

La quatrième carte se place en bas en dessous des deux premières cartes. Elle est en rapport avec notre situation matérielle, professionnelle. C’est nos repères, nos acquis, le concret, le monde matériel. C’est un peu la finalité du jeu car elle donne la réponse à une question ou une situation.

La carte de synthèse. Comme vous avez pu le remarquer, chaque carte possède une valeur numérique. Si vous additionnez celle-ci, vous obtenez un nombre que vous devez réduire selon le nombre de cartes qui composent le jeu. Un fois fait, vous devez rechercher la carte qui correspond à ce nombre dans votre jeu. Cette cinquième carte se place au milieu du jeu, elle sert de résumé.

LE TIRAGE DES AFFINITÉS

On l’utilise surtout lors d’une rencontre amoureuse ou professionnelle. Ainsi, ce tirage permet de mettre en évidence ce qui nous rapproche d’une personne que ce soit en amitié, en amour ou au travail.

La première carte représente toujours le consultant. Elle se dispose à gauche.

La seconde se met à droite et elle symbolise la personne à qui nous avons affaire en amour ou dans un autre domaine.

La troisième carte représente ce que nous avons en commun et ce qui est possible ou pas dans l’avenir.

LE TIRAGE ASTROLOGIQUE

Il se compose de douze cartes, voire parfois de treize, la dernière est le résumé du jeu. Ce tirage s’installe en cercle comme la roue du zodiaque. Parfois, certains alignent les cartes. Six en haut, six en bas et la treizième en dessous de la seconde ligne ou à la fin entre de les deux lignes.

La première carte représente le consultant, notre état ou notre situation présente. Les atouts dont nous disposons.

La seconde carte est en relation avec notre activité, la façon dont nous gagnons mais aussi dont nous dépensons notre argent.

La troisième est en rapport avec nos actions, nos démarches, nos petits déplacements, nos frères ou nos sœurs, nos collaborateurs mais aussi aux sorties, aux invitations ou aux études.

La quatrième carte symbolise la famille, le foyer, notre héritage, notre éducation, notre lieu de vie, la finalité d’un projet. Parfois elle représente le père.

La cinquième carte est en relation avec nos projets, nos créations, nos possibilités, notre façon de dépenser l’argent, la maîtrise de nous-même, notre potentiel de séduction, les aventures sans lendemain, nos amours ainsi que nos enfants.

La sixième carte est souvent en rapport à la façon dont nous vivons notre quotidien. C’est l’image du labeur, de notre travail, de notre capital santé.

La septième carte est reliée aux associations en tout genre. Ainsi, sont concernés ici, les collaborations, les partenariats mais aussi les liens qui nous unissent à notre partenaire. Parfois, c’est cette carte qu’il faut observer pour savoir ce que vit notre moitié. D’autres fois, elle sera en rapport avec tout ce qui touche au contrat ou au procès.

La huitième carte est en relation avec les changements, l’inattendu, les opportunités, tout ce qui touche à notre inconscient. C’est le secteur des remises en question mais aussi des deuils auxquels nous devons faire face dans les différents domaines de notre vie. C’est aussi la maison de l’intuition.

La neuvième carte touche aux voyages, aux déplacements, aux démarches en tout genre. C’est le secteur de la chance, du recul du besoin de prendre de la distance avec les choses ou les gens. Parfois, elle est en relation aux études supérieures à la spiritualité.

La dixième carte correspond au travail, à notre façon de nous intégrer dans la société, nos ambitions, nos désirs, nos envies, nos relations avec nos supérieurs. C’est aussi le secteur de la mère.

La onzième carte est en relation avec les amis, les relations que nous pouvons nouer avec les autres ou les aides, voire les conseils que l’on peut bénéficier de personnes proches.

La douzième carte est en relation avec notre façon de nous ressourcer, de nous isoler, de prendre du recul. C’est le secteur de l’isolement, des breaks mais aussi des vacances.

La dernière carte, et donc la treizième, est tout simplement le résumé, la synthèse de tous les secteurs.

LE TIRAGE DU PRÉNOM

C’est l’un des tirages les plus simples. Il se compose du nombre de lettres qu’une personne a dans son prénom. C’est un tirage parfait pour apprendre à connaître une personne ou pour avoir une juste perception des atouts ou des manques de celle-ci.

LE TIRAGE DU FER A CHEVAL

Mélangez et coupez le jeu. Refermez-le et choisissez sept cartes que vous disposerez face à vous.

La première représentera le moment présent, votre état d’esprit ou vos envies.

La seconde désignera vos atouts ou vos possibilités.

La troisième donnera des indications sur votre avenir.

La quatrième et la cinquième seront des cartes de conseils ou de mises en garde.

La sixième carte représentera les obstacles.

Pour finir, la dernière carte représentera la finalité ou l’aboutissement réel.

LE TIRAGE DE LA PYRAMIDE

C’est un jeu assez simple qui est un peu comme une grille de lecture. Il faut donc associer chaque carte deux par deux en partant de la base de la pyramide. Battez et mélangez votre jeu. Faites votre coupe, regardez la tendance générale indiquée par la coupe et commencez votre tirage.

Toutes les trois cartes, disposez une carte face cachée. Tirez d’abord cinq cartes, puis quatre, puis, trois, puis deux et pour finir, Une. Retournez les cartes une à une et commencez votre interprétation.

LE TIRAGE DE LA ‘GITANE’

C’est un jeu complexe mais très complet et assez utilisé chez les Tarologues ou les cartomanciennes.

Tout d’abord, mélangez vos cartes. Ensuite, coupez ou faites couper le paquet de cartes en deux. Regardez la coupe, refermez-la et commencez le tirage.

Vous devez disposer quinze cartes de la façon suivante. Le jeu ne se compose que des troisièmes cartes. Ainsi, à partir du haut du paquet, comptez trois cartes et retirez la troisième pour la placer dans le tirage face cachée.

La première se place au centre, la seconde à droite, le troisième à gauche, la quatrième à droite le seconde et la cinquième à gauche de la troisième. Vous avez obtenu, la première ligne de du tirage. Faites de même pour la seconde (au-dessus) et la dernière (en-dessous).

Vous avez obtenu votre jeu. La carte du centre représente le consultant. C’est un peu l’identité du moment, sa personnalité, ses envies, ses rêves…

La ligne du milieu représente le présent, le ligne du haut le passé et la ligne du bas est en relation avec le futur ou futur proche.

Les colonnes : La première est en relation avec la vie amoureuse, la seconde avec la via amicale, celle du milieu représente les outils dont dispose le consultant, la quatrième parle du matériel et la dernière du travail.

Les obliques de gauches à droite donnent des détails sur notre présent proche, quant aux obliques de droite à gauche, ils éclairent sur notre futur proche.

LE TIRAGE DU OUI – NON

C’est sans doute le plus simple à réaliser. Prenez un jeu de carte normal. Mélangez les cartes, coupez en deux et recherchez les As. Si vous obtenez rapidement tous les As droits, c’est que la réponse est positive. Si vous obtenez trois ou quatre As renversés, la réponse est non. Deux droits et deux renversés, il n’y a pas de réponses.

La perception de temps : Le jeu de cartes est composé de 32 cartes, donc la notion de rapidité se joue en quatre tranches de 8 cartes. Si vous obtenez les 4 As sur la première moitié, votre réponse se jouera sur les jours à venir. Sur La seconde partie, sur les semaines ou le mois en cours, sur la troisième tranche sur les mois ou l’année en cours et pour la toute dernière tranche sur les deux ans… Si vous obtenez un As dans chaque tranche de 8 alors aucune indication de temps n’est donné.

LE TIRAGE DU TEMPS

Encore un jeu simple qui consiste à apporter une réponse de temps. Ce tirage n’est possible qu’avec un jeu de 32 cartes. Mélangez votre jeu, coupez-le, refermez-le et tirez cinq cartes. Les deux dernières cartes sont là pour contrebalancer la temporalité.

Une valeur de temps est attribuée à chaque famille de cartes. Les cœurs sont en rapport avec les jours, les Carreaux avec les semaines, les trèfles avec les mois. Les piques n’ont pas de temps réel… Ainsi, si votre jeu est composé majoritairement de cœurs, c’est une question de jours, de carreaux de semaines… et ainsi de suite… Si toujours la valeur temporelle la plus forte qui l’emporte surtout si elle commence le jeu.

Exemple : 10 de trèfle, 7 de cœur, 9 de carreau et 7 de trèfle = 1 Mois + Jours + 1e semaine + Mois = Un mois, une semaine et peut-être quelques jours.

Autre exemple : 8 de Carreau, 9 de cœur, 6 de cœur, 10 de carreau = 1 semaine + Jours + Jours + Semaine = environs deux petites semaines…

Dernier exemple : 9 de trèfle, 10 de trèfle, 8 de carreau, Valet de carreau = 1 mois + 1 mois + Semaine + Semaine = Deux mois et quelques semaines.

© Chris Semet

(Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce contenu par quelque procédé que ce soit, sans l’autorisation expresse de Chris Semet est interdite et constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle)

Tout savoir des cartes dans la rubrique « LES TAROTS »

Autres horoscopes avec chris-semet.net / Voyance, Astro&Co HOROSCOPES

Comprendre les TAROTS avec chris-semet.net / Voyance, Astro&Co

CONSULTATIONS VOYANCE et ASTROLOGIE avec Chris Semet

© 2005-2012 chris-semet.net / Voyance, Astro&Co

Apprendre à tirer les Cartes ou les Tarots

Apprendre à tirer les cartes

Avant de commencer à tirer les cartes, vous devez vous familiariser avec les symboliques de chaque carte.

Une fois fait, vous devez les battre ou les mélanger le plus régulièrement possible afin de leur transmettre votre fluide.

Tirer les cartes

1)      Tirer le tarot ou les cartes ne se résume pas qu’à une simple interprétation. Non ! Le déchiffrage est beaucoup plus subtil ! Souvent lire les cartes, c’est souvent raconter une histoire et surtout votre histoire, leurs histoires et par conséquent tout bonnement la vie avec ses joies, ses peines, ses espoirs, ses déceptions, ses attentes ou ses ouvertures…

Au travers de l’imagerie des cartes, il y a souvent un récit décrit par les successions d’images et de représentations. C’est le pouvoir du dessin, des symboles et bien sûr de la puissance des mots et des chiffres qui composent un jeu.

Tout comme un livre, il suffit de les regarder pour en comprendre le sens et leur essence. C’est un peu comme un alphabet, une partition qui prend tout son sens dans les associations en nous dévoilant leurs secrets.

2)      Lorsque vous souhaitez vous tirer les cartes ou faire les cartes à quelqu’un vous devez commencer par les mélanger.

Une fois fait, coupez le jeu ou faites le couper à la personne qui vous consulte.

Il est alors important de regarder la coupe pour mieux savoir quelles ambiances planent dans votre vie au moment du tirage. Pour cela, vous devez regarder la dernière carte qui se trouve sur le paquet du haut de la coupe et la première carte se trouvant en haut du paquet face cachée.

Ainsi, vous devez regrouper le paquet tel qu’il était avant la coupe et étaler les cartes devant vous. Ce n’est qu’à ce moment précis que vous pouvez choisir le nombre de cartes correspondant au tirage que vous avez choisi de pratiquer.

Les différents tirages

Le tirage en croix

La première carte, elle se place sur le côté gauche. Elle représente la situation présente, l’état d’esprit du consultant au moment du tirage, son bagage psychologique ou émotionnel et ses acquis. C’est donc plus ou moins le moment présent…

La seconde carte se met à l’opposé donc sur le côté droit. Elle est en relation avec le monde extérieur, les autres, nos collaborateurs, nos supérieurs, notre entourage, nos proches, notre partenaire. C’est un peu notre état amoureux ou notre façon de percevoir les autres, voire d’être perçu. Parfois certains voient en elle, les renseignements sur les éléments qui peuvent contrarier la situation que l’on vit.

La troisième carte se place en haut au-dessus des deux premières. Elle représente nos désirs, nos pensées, nos rêves, nos envies, nos besoins. Dans certains cas, c’est aussi l’image de notre avenir. Certains cartomanciens voient en elle, les moyens dont nous disposons pour atteindre notre but.

La quatrième carte se place en bas en dessous des deux premières cartes. Elle est en rapport avec notre situation matérielle, professionnelle. C’est nos repères, nos acquis, le concret, le monde matériel. C’est un peu la finalité du jeu car elle donne la réponse à une question ou une situation.

La carte de synthèse. Comme vous avez pu le remarquer, chaque carte possède une valeur numérique. Si vous additionnez celle-ci, vous obtenez un nombre que vous devez réduire selon le nombre de cartes qui composent le jeu. Un fois fait, vous devez rechercher la carte qui correspond à ce nombre dans votre jeu. Cette cinquième carte se place au milieu du jeu, elle sert de résumé.

Le tirage astrologique

Il se compose de douze cartes, voire parfois treize, la dernière est ainsi le résumé du jeu. Ce tirage s’installe en cercle comme la roue du zodiaque. Parfois certains les installent en les alignant à l’horizontal. Six en haut, six en bas et la treizième en dessous de la seconde ligne.

La première carte représente le consultant, notre état ou notre situation présente. Les atouts dont nous disposons.

La seconde carte est en relation avec notre activité, la façon dont nous gagnons mais aussi dont nous dépensons notre argent.

La troisième est en rapport avec nos actions, nos démarches, nos petits déplacements, nos frères ou nos sœurs, nos collaborateurs mais aussi aux sorties, aux invitations ou aux études.

La quatrième carte symbolise la famille, le foyer, notre héritage, notre éducation, notre lieu de vie, la finalité d’un projet. Parfois il représente le père.

La cinquième carte est en relation avec nos projets, nos créations, nos possibilités, notre façon de dépenser l’argent, la maîtrise de nous-même, notre potentiel de séduction, les aventures sans lendemain, nos amours ainsi que nos enfants.

La sixième carte est souvent en rapport à la façon dont nous vivons notre quotidien. C’est l’image du labeur, de notre travail, de notre capital santé.

La septième carte est reliée aux associations en tout genre. Ainsi, sont concernés ici, les collaborations, les partenariats mais aussi les liens qui nous unissent à notre partenaire. Parfois, c’est cette carte qu’il faut observer pour savoir ce que vit notre moitié. D’autres fois, elle sera en rapport avec tout ce qui touche au contrat ou au procès.

La huitième carte est en relation avec les changements, l’inattendu, les opportunités, tout ce qui touche à notre inconscient. C’est le secteur des remises en question mais aussi des deuils auxquels nous devons faire face dans les différents domaines de notre vie. C’est aussi la maison de l’intuition.

La neuvième carte touche aux voyages, aux déplacements, aux démarches en tout genre. C’est le secteur de la chance, du recul du besoin de prendre de la distance avec les choses ou les gens. Parfois, elle est en relation aux études supérieures à la spiritualité.

La dixième carte correspond au travail, à notre façon de nous intégrer dans la société, nos ambitions, nos désirs, nos envies, nos relations avec nos supérieurs. C’est aussi le secteur de la mère.

La onzième carte est en relation avec les amis, les relations que nous pouvons nouer avec les autres ou les aides, voire les conseils que l’on peut bénéficier de personnes proches.

La douzième carte est en relation avec notre façon de nous ressourcer, de nous isoler, de prendre du recul. C’est le secteur de l’isolement, des breaks mais aussi des vacances.

La dernière carte est tout simplement le résumé, la synthèse de tous les secteurs.

Le tirage du prénom

C’est le tirage le plus simple. Il se compose du nombre de lettres qui compose le prénom de la personne qui vous consulte. C’est un tirage parfait pour mieux connaître la personne que vous avez devant vous et mieux percevoir ses atouts ou ses manques.

© Chris Semet

Le Mat

Carte neutre.

Valeur temporelle rapide.

Droit : C’est la carte par excellence du mouvement, des déplacements. C’est une lame intéressante qui représente la possibilité de sortir des sentiers battus, de s’aventurer vers d’autres horizons. C’est le symbole de la découverte, de l’évolution, de la recherche, de la nouveauté, de rencontre, d’une certaine forme d’apprentissage, mais aussi parfois de la fuite, de la marginalité, du refus de nous prendre en charge ou d’assumer nos actes. Parfois, le Mat est juste là pour indiquer que nous avons encore un chemin à faire avant de nous stabiliser ou de trouver ce que nous recherchons.

Renversé : Cette carte devient moins rapide. C’est un peu le symbole de retard, d’obstacles, de fuite, d’une mauvaise vision des choses, de repli sur soi, de passivité. Elle indique que nous sommes à la fin d’un cycle, voire entre deux états.

Personnage : un homme de 30-40 ans…

© Chris Semet

21) Le Monde

Carte positive.

Pas de valeur temporelle.

Droit : Elle est souvent considérée comme la meilleure carte du Tarot, cependant cela ne veut pas dire qu’elle annonce toujours de bonnes choses. La carte du monde est donc parfois une fausse amie. Quoi qu’il en soit, elle représente en général l’équilibre, le bien-être, l’épanouissement, l’évolution, les opportunités, de réussite, de félicité… C’est le symbole d’ouverture sur l’extérieur et donc sur le monde, de la joie de vivre, des grands carrefours de notre vie (mariage, enfant, contrat, réunion familiale pour un événement important bon comme mauvais…). Agissant souvent comme un catalyseur dans un jeu, cette carte peut accentuer momentanément les oppositions et les épreuves.

Renversé : Elle est plus complexe, plus difficile à comprendre. Elle représente souvent la perte d’un équilibre, une déception, un manque, une certaine forme d’impatience. C’est plus ou moins le symbole de la fin d’un cycle, d’une époque de notre vie.

Personnage : une femme, un homme de 30 à 50 ans…

© Chris Semet

20) Le Jugement

Carte neutre.

Valeur temporelle : lente.

Droit : C’est une des lames du tarot les plus complexe (après le Pendu). Bien souvent, elle est assimilée à la notion de changement. Personnellement, je trouve qu’elle dégage une forte notion de temps. Elle symbolise la réflexion, l’attente, la méditation, la peur, les mises en garde. C’est donc avant tout une lame de remises en questions, de prise de conscience, de pénitence. Lorsqu’elle apparaît dans un jeu, elle indique que nous devons assumer nos actes ou nos décisions et surtout prendre conscience que toutes nos actions auront une influence sur notre vie.

Renversé : Sa symbolique dépend beaucoup de son entourage. Toutefois, elle indique que nous venons d’entrer dans une nouvelle ère, dans un nouveau cycle de notre vie. Ainsi, les choix, les décisions ont été pris et il n’est plus possible de faire marche arrière. Dans certains cas, cette lame renversée représente la monotonie, la tristesse, le malaise intérieur, nos craintes.

Personnage : un homme, une femme, un enfant ou un homme d’un certain âge…

© Chris Semet

19) Le Soleil

Carte positive.

Valeur temporelle rapide.

Droit : Certains voient en elle l’une des meilleures cartes du tarot, ce n’est pas faux mais, le soleil indique invite aussi à la prudence. Trop d’exposition n’est pas toujours bon ! Quoi qu’il en soit, cette lame représente avant tout l’épanouissement, le bien-être, la réussite, la satisfaction, l’équilibre, la jeunesse, l’optimisme, le magnétisme, le charisme, l’échange, la communication. C’est le symbole de la maîtrise, de la séduction, des opportunités, des duos, des partenariats, des accords…

Renversé : Cette carte perd de son influence. Bien souvent, elle indique que nous avons du mal à nous exprimer et à nous extérioriser. C’est plus ou moins l’image du repli sur soi. Lorsque cette carte apparaît dans un jeu, elle signale que nous avons perdu le contrôle d’une situation, d’un problème de communication. C’est aussi le signal d’une prise de distance, d’une rupture, d’une cassure, d’un changement d’habitudes.

Personnage : un homme, un amant, un enfant…

© Chris Semet