Le Mat

Carte neutre.

Valeur temporelle rapide.

Droit : C’est la carte par excellence du mouvement, des déplacements. C’est une lame intéressante qui représente la possibilité de sortir des sentiers battus, de s’aventurer vers d’autres horizons. C’est le symbole de la découverte, de l’évolution, de la recherche, de la nouveauté, de rencontre, d’une certaine forme d’apprentissage, mais aussi parfois de la fuite, de la marginalité, du refus de nous prendre en charge ou d’assumer nos actes. Parfois, le Mat est juste là pour indiquer que nous avons encore un chemin à faire avant de nous stabiliser ou de trouver ce que nous recherchons.

Renversé : Cette carte devient moins rapide. C’est un peu le symbole de retard, d’obstacles, de fuite, d’une mauvaise vision des choses, de repli sur soi, de passivité. Elle indique que nous sommes à la fin d’un cycle, voire entre deux états.

Personnage : un homme de 30-40 ans…

© Chris Semet

21) Le Monde

Carte positive.

Pas de valeur temporelle.

Droit : Elle est souvent considérée comme la meilleure carte du Tarot, cependant cela ne veut pas dire qu’elle annonce toujours de bonnes choses. La carte du monde est donc parfois une fausse amie. Quoi qu’il en soit, elle représente en général l’équilibre, le bien-être, l’épanouissement, l’évolution, les opportunités, de réussite, de félicité… C’est le symbole d’ouverture sur l’extérieur et donc sur le monde, de la joie de vivre, des grands carrefours de notre vie (mariage, enfant, contrat, réunion familiale pour un événement important bon comme mauvais…). Agissant souvent comme un catalyseur dans un jeu, cette carte peut accentuer momentanément les oppositions et les épreuves.

Renversé : Elle est plus complexe, plus difficile à comprendre. Elle représente souvent la perte d’un équilibre, une déception, un manque, une certaine forme d’impatience. C’est plus ou moins le symbole de la fin d’un cycle, d’une époque de notre vie.

Personnage : une femme, un homme de 30 à 50 ans…

© Chris Semet

20) Le Jugement

Carte neutre.

Valeur temporelle : lente.

Droit : C’est une des lames du tarot les plus complexe (après le Pendu). Bien souvent, elle est assimilée à la notion de changement. Personnellement, je trouve qu’elle dégage une forte notion de temps. Elle symbolise la réflexion, l’attente, la méditation, la peur, les mises en garde. C’est donc avant tout une lame de remises en questions, de prise de conscience, de pénitence. Lorsqu’elle apparaît dans un jeu, elle indique que nous devons assumer nos actes ou nos décisions et surtout prendre conscience que toutes nos actions auront une influence sur notre vie.

Renversé : Sa symbolique dépend beaucoup de son entourage. Toutefois, elle indique que nous venons d’entrer dans une nouvelle ère, dans un nouveau cycle de notre vie. Ainsi, les choix, les décisions ont été pris et il n’est plus possible de faire marche arrière. Dans certains cas, cette lame renversée représente la monotonie, la tristesse, le malaise intérieur, nos craintes.

Personnage : un homme, une femme, un enfant ou un homme d’un certain âge…

© Chris Semet

19) Le Soleil

Carte positive.

Valeur temporelle rapide.

Droit : Certains voient en elle l’une des meilleures cartes du tarot, ce n’est pas faux mais, le soleil indique invite aussi à la prudence. Trop d’exposition n’est pas toujours bon ! Quoi qu’il en soit, cette lame représente avant tout l’épanouissement, le bien-être, la réussite, la satisfaction, l’équilibre, la jeunesse, l’optimisme, le magnétisme, le charisme, l’échange, la communication. C’est le symbole de la maîtrise, de la séduction, des opportunités, des duos, des partenariats, des accords…

Renversé : Cette carte perd de son influence. Bien souvent, elle indique que nous avons du mal à nous exprimer et à nous extérioriser. C’est plus ou moins l’image du repli sur soi. Lorsque cette carte apparaît dans un jeu, elle signale que nous avons perdu le contrôle d’une situation, d’un problème de communication. C’est aussi le signal d’une prise de distance, d’une rupture, d’une cassure, d’un changement d’habitudes.

Personnage : un homme, un amant, un enfant…

© Chris Semet

18) La Lune

Carte neutre et lente.

Droite : Si certains voient en elle l’hypocrisie, la duperie, l’illusion, moi, je perçois en elle la sensibilité, la fécondité, la créativité, l’intuition, la juste perception des choses… Elle est aussi le symbole de nos racines, de la famille, de la mère, de la maison, du foyer. Lorsqu’elle apparaît dans un jeu, elle indique que nous allons pouvoir dépasser les apparences et à voir au-delà de celles-ci. Parfois, elle est juste là pour nous inviter à faire le point sur nos connaissances ou nos possibilités.

Renversée : C’est la perte ou le manque de repères, de créativité. Ainsi, elle représente une période de doutes, d’hypersensibilité ou d’émotivité. Parfois, c’est les marques du passé, de notre enfance que nous devons impérativement régler.

Personnage : mère, partenaire, un enfant…

© Chris Semet

17) L’Etoile

Carte positive.

Carte lente.

Droite : Elle représente l’espoir, l’optimisme, la clarté, les échanges, la communication, la protection, la nouveauté, le redémarrage d’une action ou d’une relation. C’est plus ou moins le point de départ d’un projet, d’un idéal ou d’une histoire où tout reste à découvrir et à faire. C’est aussi l’image de mélange, de retour aux sources et donc de redécouverte de notre environnement…

Renversée : Elle perd énormément de sa valeur positive sans pour autant devenir négative. Cependant, elle représente la perte d’idées, le manque de créativité. C’est un peu le symbole d’une situation floue, complexe qui demande d’avoir un autre regard ou une autre lecture. Ainsi, elle conseille souvent d’aller chercher de l’aide extérieure. Symbole de doutes, d’interrogations ou de craintes, elle indique que nous cherchons notre voie, notre chemin et surtout que nous avons peur de l’avenir.

Personnage : une femme, une amie, une collègue de 30 à 45 ans.

© Chris Semet

16) La Maison Dieu

Carte neutre (sa valeur dépend des autres cartes).

Carte rapide.

Droite : Encore une carte que l’on présente toujours comme négative. Attention, cela n’est pas forcément vrai ! Ainsi, si elle peut parfois représenter les imprévus, l’inattendu, les chocs, les changements de dernière minute, le destin, le poids de nos actes, il faut aussi voir en elle la possibilité de détruire pour reconstruire. C’est donc une carte de remises en question, de modification afin de retraduire une situation plus adéquate. Dans certains cas, cette lame représente le foyer, la maison, la famille.

Renversée : Dans cette position, elle devient plus rapide. C’est souvent l’indice d’un nouveau départ, d’un nouveau cycle. Ainsi, elle indique que nous allons pouvoir reprendre en main notre situation. C’est donc un redémarrage, un commencement. Parfois, elle marque la fin d’un état dépressif, la fin d’une étape lourde ou complexe.

Personnage : la famille ou l’entreprise…

© Chris Semet