La face cachée de…

Hier soir, je ne pouvais faire autrement que de regarder l’émission : la face cachée de la voyance sur M6. On voit que la fin d’année approche !

Ce matin, après quelques hésitations, je poste ce billet afin de vous livrer mon sentiment sur cette émission. Si je devais résumer, je dirais que si l’on devait retenir quelque chose de cette émission (que j’ai trouvé très bien faite), ce serait la chose suivante : Il vaut mieux être Magnétiseur Exorciste ou voyant en province, voire du côté de Dakar en toute simplicité que d’être la (soit disant) diva de la voyance qui court après les ‘’étoiles’’ !

D’ailleurs, la voyance, ce n’est pas ça ! Ce n’est pas faire de la voyance sauvage à tout bout de champ uniquement pour se faire remarquer. Ce n’est pas courir les soirées mondaines ou les ‘’sorties théâtrales’’ accompagnée de son attachée de presse (qui a bien sûr tout organiser pour ce speed-dating) afin que ‘’notre diva’’ drague les ‘’Stars’’ présentent et leur ‘’vole’’ leur lumière, tel un papillon de nuit. Ce n’est pas faire une séance photo pour mieux pouvoir vendre son image à la presse… Si ça se doit être l’image moderne du voyant alors c’est bien triste. Je sais vous allez me dire que je suis dur, que je suis critique mais j’ai envie de dire que la voyance n’est pas là pour attirer les projecteurs à soi. Si l’on veut combler une blessure narcissique qui date de l’enfance, il y a d’autres moyens de le faire car bien souvent utiliser la voyance de cette façon peut être particulièrement dangereuses, voire destructrices pour les personnes qui consultent. De plus, je ne suis pas convaincu que ce côté champagne-soirée- »Je » soit de bon goût vu notre climat social ! Mais bon !

 

Pour le reste, l’émission a très bien démontré à quel point les Audiotels peuvent être dangereux et comment des sociétés se font du fric sur le dos de personnes fragiles. Je ne le dirais jamais assez, consultez des voyants indépendants, libres qui ne donnent pas de séances via les plateformes de voyants et cela aussi médiatisés soient-ils (on en a eu la preuve en regardant le parcours de notre diva qui consulte à 3€30 la minute sur un Audiotel…, je ne peux que déconseiller…, mais je préfère vous laisser vous faire votre opinion).

 

Pour conclure, je dirais qu’être un voyant moderne, c’est avant tout vivre comme tout un chacun et ne pas se prendre au sérieux ! Et oui, un voyant n’est pas obligé de vivre dans un monde de paillette en étant superficiel, lisse et avide de gloire ou de palmarès. Il n’a pas besoin de se mettre en avant via ses consultants qu’ils soient influents ou pas car cela ne peut malheureusement que donner une image négative de la voyance et des professionnels qui l’exercent.

© Chris Semet