Les limites de la voyance

N’étant pas magicien,  j’ai aussi mes limites, je peux donc parfaitement percevoir certains aspects de votre vie tout comme je peux aussi complètement passer à côté de certains. La voyance étant quelque chose d’aléatoire et de capricieux, il arrive que l’on capte parfaitement des événements anodins et que l’on passe à côté d’événements majeurs et inversement. POURQUOI ? JE N’EN SAIS RIEN ! Vous devez avoir conscience de ce facteur et de cette possibilité. Ainsi, je n’ai pas réponse à tout !

AUTRE CHOSE A SAVOIR ET A ACCEPTER ! UN VOYANT PEUT SE TROMPER TOUT COMME VOUS DANS VOTRE VIE VOUS POUVEZ COMMETTRE DES ERREURS. C’EST LA VIE, PERSONNE N’EST PARFAIT.

VOUS NE DEVEZ JAMAIS AVOIR TROP D’ATTENTE ENVERS LA VOYANCE CAR ELLE NE CHANGERA RIEN A VOTRE VIE. Au mieux, elle vous éclairera, vous préparera à un événement. Elle ne doit pas avoir le rôle de décideur ! Elle doit rester un élément, un outil qui permet de prendre du recul vis-à-vis d’une situation et rien de plus.

********************************************************************************

Avec tout ce que certains médias et autres professionnels véhiculent comme fausses images, je tiens à mettre deux, trois choses au clair.

Je me considère avant tout comme VOYANT. Même si j’ai une faculté de médiumnité, je marque la différence entre ces deux capacités. S’agissant de potentiels et non d’un don, vous comprendrez que tout le monde ne les « possède » pas et donc ne les développe pas. C’est un peu la loi de la VIE.

*****************

Pour moi, le voyant est celui qui perçoit ou « voit » le passé, présent et le futur. On dit d’ailleurs que l’on va consulter un voyant et non pas que l’on va consulter un médium. Il y a une raison à cela !

Dans le langage courant, le médium n’a d’ailleurs rien à « voir » (c’est le cas de dire) avec le voyant.

*****************

Être médium, c’est communiquer avec l’au-delà et donc les défunts. Le Médium étant l’intermédiaire entre les défunts et les êtres vivants. Le Médium ne peut et ne parlera jamais d’avenir, il se contente de transmettre les messages des défunts.

*****************

Si durant une consultation de voyance un message d’une personne récemment partie doit être passé, je le ferai mais ne comptez par sur moi pour provoquer la communication. De mes nombreuses expériences de communication avec des défunts, sachez que ce sont toujours eux qui établissent le lien et non l’inverse. C’est une des raisons pour laquelle je ne donne jamais de consultations de médiumnité parce que celles-ci sont très aléatoires.

*****************

Sachez aussi que l’on ne peut communiquer que dans un certain laps de temps avec un partant. Bien souvent la plupart des communications se font dans la semaine, voire au grand maximum dans le mois. Après, le lien est rompu pour X raisons que je ne connais pas et ceux qui vous prétendent le contraire vous mentent.

Les professionnels qui disent communiquer avec les défunts 20 ans après leur départ ne font pas de la médiumnité mais de la voyance, ils ont tout simplement accès au travers de vous ou d’une photo à la mémoire du défunt, cela s’arrête là.

*****************

De même, vous ne m’entendrez jamais parler de flashs. Je déteste ce mot, cela me fait penser à un appareil photo… En revanche, je dis régulièrement  » J’ai l’intuition », « Je ressens », « Je perçois ». Des fois, il m’arrive de parler d’images et de les décrire. Jamais, vous m’entendrez dire « on me dit que », là encore j’ai horreur de cette formule passe-partout qui sous-entend que  le voyant serait en contact avec le divin, le tout-puissant ou une quelconque entité supérieure.

Pour finir, même si je crois en beaucoup de choses et même si j’ai l’esprit ouvert. Je ne crois pas en la présence des anges et encore moins aux guides, ce qui ne m’empêche pas d’avoir une certaine forme de spiritualité même si je me définis comme athée et agnostique.

 © Chris Semet