E comme…

C’est l’art d’interpréter les tâches d’encre. Le principe est simple, il vous suffit de prendre une feuille de verser quelques gouttes d’encre dessus, de la plier en quatre puis de la déplier pour voir apparaître une forme. L’idée est un peu la même que le marc de café, chaque forme correspond à une image et à une symbolique. C’est donc un support à la voyance.

À lire :

-Le livre du destin -Baglis-, éd. Traditionnelles

-Votre avenir par le marc de café -Valéry Ramponi-, éd. De Vecchi

Entités, fantômes, défunts, esprits, voici des termes que l’on relie souvent au domaine de la voyance mais surtout de la médiumnité dont le but est souvent de faire le lien entre nos chers disparus. Mais qu’est-ce qu’une entité ? Bien souvent, l’être humain aime à penser que lorsqu’il disparaît son essence peut encore persister en ce monde et certaines personnes ont la faculté de les ressentir ou d’entrer en contact avec l’entité d’une personne décédée. Cependant, cela reste une idée, voire pour certains une croyance qui n’a jamais réellement été vérifiée et ce malgré de nombreuses études.

 

C’est une faculté essentielle à la voyance. Ainsi, un voyant sans empathie ne pourra pas exercer tout comme trop d’empathie l’empêchera de gérer sa faculté. L’empathie, c’est quoi ? C’est la possibilité de se mettre intuitivement à la place de l’autre et de ressentir ses émotions, ses sentiments, ses états d’âme…

A lire :
-L’empathie au cœur du jeu social -Serge Tisseron-, éd. Albin Michel