Cancer, de la petite enfance à l’adolescence…


Son profil en quelques mots

Doux, sensible, affectif, craintif, émotif, joueur, cyclothymique, enjoué, communicatif, rêveur, serviable, têtu….

Préparer sa venue

Certains se font attendre et d’autres moins. Bien souvent, l’enfant Cancer prend son temps et vous mènerez votre grossesse à terme. Le signe du Cancer symbolisant le fœtus, les futurs enfants de ce signe ont souvent un lien privilégié avec leur mère au point de ne pas vouloir connaître autre chose que la vie intra-utérine. Vous aurez donc tout le loisir de lui préparer un ‘joli nid’ douillet.

Sa chambre

Des tons de bleu, de vert, de rose ou nacré, le tout avec des motifs marins ou aquatiques, pensez aussi lumières douces et veilleuses.

Ses besoins

L’affection, l’écoute, l’attention, la protection, la motivation, la stimulation, la compréhension, la douceur, la tendresse…

Activités et jeux

Bébé nageur, les jeux de construction, les play mobiles, les poupées, les figures, les peluches, les jeux de bain, les jeux d’eau, les jouets en rapport avec la mer ou le monde aquatique en général, les jeux vidéo, la télévision…

Ses jouets

Les crayons, les jeux vidéos, une dînette, le kit du parfait ou de la parfaite petite marchande, les livres d’éveil tactiles, sonores et colorés, un baigneur, un tableau noir pour jouer au maître ou à la maîtresse, un château, une poupée, des jeux aquatiques…

Les grandes étapes de son enfance

Ses premières années

Gouverné par la Lune, le bébé cancer est un enfant calme, agréable et attendrissant. Ainsi, il n’aura pas de mal à faire ses nuits, c’est un gros dormeur. Les seules choses qui peuvent venir perturber son sommeil sont la faim, les lumières violentes et les bruits. Affectif, il est très attaché sa mère et lorsqu’il pleurera la seule chose qui le calme, ce sont les bras de maman. Le stade oral est très important et la tétée tout comme ses premiers repas constitue des moments privilégiés. Vous devrez donc faire très attention lorsque vous passerez du lait aux aliments plus consistant, le sevrage étant parfois perçu comme une punition ou une privation, amenez-le petit à petit vers une alimentation classique. Bébé cancer a besoin d’avoir un rythme de vie régulier et vous devrez veiller à ne pas perturber ses habitudes car cela le déstabilisera.

Pour stimuler son esprit : pensez tapis, coussins ou livres d’éveil avec des formes, des miroirs et des couleurs, pensez aussi musique car l’enfant cancer est très sensible aux sons et aux mélodies ou encore mobiles lumineux et musicaux.

Sa petite enfance

Signe d’eau, il évolue à son rythme alors inutile de le pousser. Sa relation a sa mère est quasi fusionnelle et il pourra se montrer parfois trop dépendant de maman. Durant cette période, vous devrez faire très attention à ne pas le brusquer car c’est durant ce cycle qu’il pourrait développer le complexe d’abandon. Ainsi, quel que soit son âge, il lui faut des repères solides et par conséquent des parents soudés. Malgré une certaine timidité, ses yeux seront grands ouverts sur le monde et il sera observateur. D’ailleurs bien souvent, il scrutera son entourage en silence. Curieux mais pas toujours téméraire, vous devrez l’aider à s’ouvrir à l’extérieur en le sécurisant. S’il peut avoir envie d’apprendre et d’aller à l’école, le moment venu, les choses sont différentes et la séparation suscite bien souvent des pleurs. Enfant charmant, vous pourrez parfois en découdre avec lui avec ces caprices et ses changements d’humeur.

Pour les repas, induisez-y les jeux !

C’est un gros dormeur et le rituel du coucher est primordial, pensez petites histoires, comptines, câlins et moments tendres !

Son adolescence

C’est la période la plus compliquée pour les cancers. Symbolisant l’âge tendre, l’adolescent cancer a souvent du mal à quitter le monde de l’enfance. Il cherche souvent à conserver ses habitudes et il a des difficultés à devenir adulte. Cette phase est une période de crise intense où il alterne entre bonne humeur et mauvaise humeur, comportement responsable et infantile, fuite et courage, révolte et acceptation… Vous devrez redoubler de patience et de compréhension pour gérer au mieux ses états d’âme. Un conseil, misez sur les échanges, la souplesse, la diplomatie, le lâcher prise et surtout l’affection même s’il a tendance à la rejeter.

Sa scolarité

Curieux, il aime apprendre et découvrir. Il possède une bonne mémoire et bien souvent, il a tendance à s’en contenter. Ainsi, il travaille sur ses acquis et ne fait pas toujours l’effort de les peaufiner, ce qui peut lui valoir de se satisfaire de la moyenne alors qu’il pourrait avoir plus. Marchant au feeling, ses notes dépendent avant tout des relations qu’il entretient avec ses professeurs. Tête en l’air et rêveur, il faut souvent le rappeler à l’ordre.

Ses atouts : sa créativité, sa sensibilité, sa mémoire, son intuition, son approche particulière des choses…

Les matières où il excelle 

L’histoire, la géographie, l’économie, la grammaire, les langues, l’art plastique, la photo…

Ses orientations

Bac littéraire, de science-éco ou professionnel…

Ses filières

L’éducation, l’histoire, la psychologie, la photographie, la décoration d’intérieur, la coiffure, l’hôtellerie, le bâtiment, l’art (cinéma, dessin animé, théâtre, le dessin…), internet….

© Chris Semet